Recherche

2 sept. 2018

Dix Mille Tours du Castellet : un nouveau carton plein pour la grande histoire du sport auto

c: Morgan Mathurin

Temps estival et vent léger étaient au rendez-vous des 9e Dix Mille Tours du Castellet by Peter Auto, sur le Circuit Paul Ricard. Où 315 voitures historiques de compétition étaient en action sur le tracé F1, et 500 automobiles présentées par les Clubs de Collectionneurs. Pour le plus grand plaisir d’un public toujours passionné et familial, venu admirer ces œuvres d’art vivantes sous le soleil et jusqu’en nocturne lors de la course Sixties’ Endurance ponctuée par un podium 100% Shelby Cobra. Un nouveau carton plein pour le sport auto et sa grande histoire !

La 9e édition des Dix Mille Tours du Castellet by Peter Auto au Circuit Paul Ricard a de nouveau permis de faire le plein d’émotions côté teams et pilotes, mais aussi dans les rangs des spectateurs (15 000 sur le week-end). Les courses et les démonstrations programmées sur le tracé de 5,8 km agrémenté de la Chicane nord en mode F1, ou sans pour les fabuleux Prototypes Groupe C et des plus récents (1990-2000) de la série Global Endurance Legends avec la grande ligne droite de Mistral (1,8km) à fond, ont permis de constater que les belles du passé avaient encore de très belles ressources. Les dernières citées étaient réparties entre GT et Protos, avec des Ferrari 333 SP, 550 GT1 et F355 Challenge, des Porsche 933 et 996, des Chevrolet Corvette Z06 GT3 et l’inoubliable Peugeot 908 HDi FAP.

Compétitions, démos, séances de roulage Clubs - Cobra, Datsun, Maserati, Mustang, Pontiac, Porsche, et Triumph -, mais aussi Ford Performance, ont amplement animé le ruban d’asphalte, tandis que le Village et les Clubs ont permis au public, souvent venu en famille, de profiter du spectacle à ciel ouvert proposé en piste ainsi que dans les paddocks.

Le plus grand évènement dédié aux VHC (Voitures historiques de compétition) dans le Sud de la France a donc, une nouvelle fois, tenu son rang au Circuit Paul Ricard, avec des Plateaux d’exception. Lesquels ont réuni des autos produites à partir des années 50 (1953 pour une vénérable Porsche 356) jusqu’en 2000.