Recherche

13 juin 2021

Grand Prix de France Historique :
Le Circuit Paul Ricard retrouve son public

A l’occasion du Grand Prix de France Historique, les spectateurs ont pu admirer ce week-end les véhicules légendaires du sport automobile, de la Formule 1 à l’endurance, des années 50 à l’aube des années 2000.

En prélude du Grand Prix de France de Formule 1 (18-20 juin), le Circuit Paul Ricard a accueilli le 3ème Grand Prix de France historique sous l’égide de la FFSA et organisé par HMV Racing. 300 voitures d’exception réparties sur 11 plateaux différents se sont affrontées sur la piste : 70 anciennes F1, de nombreuses monoplaces (Formule Junior, Formule 2, Formule 3, Formule Renault, Formule Ford et des voitures de légende de l’endurance (Sport-Protos des années 1960/1970 et des voitures des 24 Heures du Mans).

Dans les paddocks, on a pu croiser les anciens pilotes Jean-Pierre Jarrier, François Mazet ou encore le PDG de Stellantis Carlos Tavares aperçu derrière le volant lors des courses de F3 Classic et des Master Historic Sports Cars.

Très attendues du public, les deux courses des Masters Historic Formula One ont rassemblé les inoubliables F1 « atmo » des années 1966 à 1985, pilotées à l’époque par Keke Rosberg, Nigel Mansell ou encore l’illustre Fangio.

Les anciennes ont montré qu’elles n’avaient rien perdu de leur superbe sur la piste et leur look d’époque a ravi les spectateurs qui ont pu les admirer de plus près en se promenant dans les paddocks.

En accord avec le calendrier de réouverture du gouvernement et l’augmentation de la jauge autorisée, le circuit a pu accueillir 5000 personnes par jour, après strict contrôle du pass sanitaire à l’entrée.

Tous les résultats